Une ONG alerte sur la dégradation de la situation à la frontière Niger-Mali

International Crisis Group tire la sonnette d’alarme sur la situation à la frontière entre le Niger et le Mali. Dans un rapport publié ce mardi 12 juin, le centre d’analyse s’inquiète de la montée des tensions allant à l’ouest du Niger jusqu’à l’est du Mali. Cette zone constitue, selon les experts d’ICG, un nouveau foyer insurrectionnel au Sahel.

Entre le 27 avril et le 18 mai, des attaques de campements à la frontière du Niger et du Mali ont fait une centaine de morts, selon International Crisis Group.

Les motivations et les responsabilités restent à définir mais pour l’ONG, ces évènements témoignent de la brutale dégradation de la situation dans cette zone rurale difficile à contrôler par les Etats centraux. … suite de l’article sur RFI

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*