Lancement des activités du pôle Transition Démographique, Santé, Education et Formation : Pour la mise en œuvre d’une feuille de route

Le ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, président du pole Transition Démographique, Santé, Education et Formation, a officiellement lancé hier dans la salle de banquet de la Primature, les activités de ce groupe de travail. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de la directrice de Cabinet en second du Premier ministre, Mme Yahaya Sahadatou Mallam Barmou, superviseure dudit pôle ; des membres du gouvernement ; des cadres techniques des ministères concernés et des représentants des partenaires techniques et financiers intervenants dans le domaine.

En procédant au lancement de ce pole dont il a la lourde tâche d’animer et de conduire pour l’attente des objectifs qui lui sont assignés, le ministre Daouda Mamadou Marthé a rappelé qu’au niveau du gouvernement les objectifs de mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) se résument à la mobilisation des annonces de financement faites au cours de la conférence de renaissance ; l’attente des cibles du PDES et l’amélioration sensible du taux de consommation des crédits. « Laprésente cérémonie de lancement des activités de notre pôle qui constitue le point de départ de nos travaux doit nous conduire à la mise en œuvre d’une feuille de route d’ici la fin du mois. Nous devons par conséquent nous mobiliser pour élaborer une feuille de route aussi robuste qu’elle soit afin que nous prenions en charge toutes les questions liées à la consommation des crédits », a dit le ministre Daouda Mamadou Marthé.

Quant à la superviseure du pôle Transition Démographique, Santé, Education et Formation, Mme Yahaya Sahadatou Mallam Barmou elle a relevé que le concret ; l’inclusivité ; la communication doivent être au cœur de leurs actions. « Nous allons travailler selon une approche basée sur les résultats dans la perspective d’adopter une feuille de route. En plus, une cellule ad hoc a été créée pour réfléchir sur le travail qui sera mené. Elle est  composée de trois groupes de travail à savoir : transition démographique et santé ; éducation et formation et enfin renaissance, jeunesse et sport’’, a indiqué la directrice de cabinet en second du Premier ministre »,   a-t-elle dit.

Au cours du lancement de ces activités, le Directeur Général du Plan et de la Prospective M. Seydou Yayé a présenté aux membres du pôle Transition Démographique, Santé, Education et Formation, le cadre juridique et institutionnel qui a été mis en place par rapport au PDES ; les modalités et composition des différents pôles créés par arrêté. En outre, ce pôle centré sur la transition démographique et le capital humain est au cœur du plan de Développement Economique et Social. Il est attendu de chaque pôle sectoriel, deux documents principaux en l’occurrence, la feuille de route et le cadre de leurs résultats. Au niveau de la feuille de route, il s’agit précisément de décrire comment il faut agencer les actions pour l’attente des différentes cibles du PDES 2017-2021.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*